Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Algérie Ferries (ENTMV) : Le parcours du combattant à chaque ouverture de la saison estivale !!!

Témoignage :

Bonsoir,

Mon histoire est la suivante

Depuis plusieurs années, le voyage en Algérie (avion ou bateau) est un parcours du combattant, alors que normalement c'est pour des vacances.

Le début de cette galère (qui est une première épreuve) commence le mois mars avril pour réserver et pouvoir partir bien sur les mois de juillet et août, donc il faut programmer et décider déjà longtemps bien à l’avance alors pour d'autre pays c'est bien simple ils réfléchissent un peu à l'avance et décident 10 ou 15 jours pour partir.

Une fois l'ouverture des ventres des billets commence la deuxième épreuve de galère commence, c-à-dire : comment avoir ces fameux billets?

Si cela est par avion c'est un plus simple mais si on veut par bateaux, cela est différent donc une complication supplémentaire qui se rajoute au problème. Soit on a de la chance on prend sur une agence dans notre région et avec la compagnie SNCM qui n'est malheureusement y plus cette année soit il faut Cavaler sur Paris et avec notre aimable agence donc il faut prévoir et réserver une journée entière si on travaille et il faut y aller vers 6h du matin pour l'ouverture de 9h et pour pouvoir prendre la place parmi les premiers et acheter ses billets. Et là je vous épargne les détails car on a l'impression de demander l'aumône et qu'on vaut rien et surtout il ne faut rien dire sinon...

Arriver son tour on passe au guichet quel que soit l'agence la troisième épreuve commence

On vous annonce le prix et à chaque années de plus en plus cher, on dirait, on va faire le tour du monde.

Malgré tout ça, on achète les billets par amour du pays et familles mais la dernière épreuve commence dès qu'on monte dans les bateaux algériens qui ne sont pas du tout présentables ni honorables (fauteuils cassés, déchirés, couchettes dégueulasse … on dirait une prison, toilettes pleins d'eau et autres et toujours bouchées) heureusement la plus part du personnels est gentils.

Une fois arrivé là-bas, le parcours est fini enfin pour passer des vacances.

Juste une remarque pour la population algérienne. On est des musulmans mais dommage qu’on ne réagit pas autant que musulmans, il nous manque beaucoup d'éducation dans tous les domaines car ces bateaux c'est à nous donc on devrait respecter le travail d'autrui et essayer de se maîtriser dans ces cas-là sans s'insulter ou se bagarrer entre nous car il y'a eu des choses honteuse.

Voilà comment je vois mon histoire d'achat des billets en Algérie.

Merci

Partager cet article

Repost 0