Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Air Algerie ne peut pas réaliser 1 centime de DA de bénéfice et son P-DG parle de 77 Milliards de DA !!!

Remarque du collectif CCTA :

Compagnie subventionnée a 60% parle de bénéfices et veut, en plus, créer une filiale Low Cost !!!
Elle ne peut pas réaliser 1 seule centime de dinar algérien de bénéfice vu qu'elle a 10.000 salariés pour 41 appareils !!!
D'ailleurs, pour cache-elle ses bilans financiers ? Le derniers date de 2009 !

AIR ALGÉRIE A RÉALISÉ UN CHIFFRE D’AFFAIRES DE 77 MILLIARDS DE DINARS

La compagnie aérienne nationale, Air Algérie, a réalisé un chiffre d’affaires de 77 milliards de dinars en 2014, selon son président-directeur général, Abdou Bouderbala.

« Ce résultat performant nous permettra de restructurer l’entreprise pour la hisser au rang des compagnies internationales », a-t-il déclaré hier à Alger, lors d’un point de presse à l’issue d’une journée sur le plan de modernisation de la compagnie à l’horizon 2020-2025. Il a annoncé en outre que la compagnie a récupéré 2 milliards de dinars de ces créances.

L’année d’avant le chiffre d’affaires d’Air Algérie s’était établi à 69,5 milliards de dinars.
Expliquant le plan de restructuration et de modernisation de l’entreprise, le patron d’Air Algérie a affirmé qu’il consiste à renforcer et à rajeunir la flotte vieillissante, en la portant à 55 avions au 31 décembre 2016. Il a annoncé que 8 appareils de l’avionneur Boeing seront d’ailleurs réceptionnés d’ici à la fin de l’année.

Le plan de modernisation consiste par ailleurs à accélérer l’automatisation des activités commerciales de la compagnie en facilitant le payement en ligne, selon son PDG. Il a évoqué dans ce contexte que la vente des billets par Internet permettra à la compagnie de rationaliser sa gestion en éliminant de nombreuses agences qui deviennent inutiles pour l’entreprise.

« On compte garder uniquement les agences opérationnelles comme celle de Paris, mais de nombreuses agences méconnues seront dissoutes « , a-t-il annoncé. Interrogé sur les retards fréquents des vols qui pénalisent les voyageurs, le PDG de la compagnie a assuré que le respect du temps est l’un des principes de toute compagnie aérienne qui veut être compétitive sur le marché.

« On est loin d’être ponctuel », a-t-il admis en affirmant que « la compagnie fait tout pour y parvenir à travers son plan de modernisation et de filialisation qui touchera toute la chaîne ».
Il a assuré néanmoins que les clients seront désormais protégés par un texte de loi qui paraîtra dans le prochain JO et en vertu duquel les voyageurs seront indemnisés si le vol fait un retard de trois heures et plus.

A propos de l’ouverture d’une ligne aérienne directe Alger-New Yourk, il a répondu que certains pays tels que les Etats-Unis exigent la certification et qu’ »Air Algérie œuvre pour cela dans le contexte de son plan de développement ». Il a fait part en revanche de l’ouverture de deux nouvelles lignes aérienne avec le Cameroun et la Chine.

Il s’agit des lignes Alger-Brazzaville et Alger-Pékin. Bouderbala a conclu sa conférence en évoquant la culture d’entreprise qu’il veut « introduire au milieu de la compagnie en sensibilisant les travailleurs que cette modernisation devrait se faire sur un terrain stable ».

Allusion faite aux grèves enclenchées auparavant par les différents services d’Air Algérie pour réclamer l’amélioration de leur situation socioprofessionnelle.

Jeune-Independant : AIR ALGÉRIE A RÉALISÉ UN CHIFFRE D’AFFAIRES DE 77 MILLIARDS DE DINARS

Partager cet article

Repost 0