Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

El-Watan - l'Algérie & le E-paiement : Les points sur les E

Mardi dernier, l’Algérie faisait un (petit) pas. Le e-paiement a officiellement été lancé avec 6 banques publiques et 5 privées, certes sur quelques rares services pour l’instant. Désormais, l’Algérien pourra par exemple payer son billet d’avion (Air Algérie) par internet en attendant de se téléporter tout seul, et l’Algérois (lui seul) pourra payer sa facture d’eau par internet, en attendant que l’eau elle-même soit dématérialisée et téléchargée en fichier directement du réseau.

Mais bref, après le méchoui de circonstance, très matériel celui-ci, peu auront remarqué l’absence d’un acteur de premier plan, La Poste. Avec ses 9 millions de titulaires de cartes magnétiques de paiement CCP contre à peine 1,3 million pour les possesseurs de cartes bancaires, il paraît impensable que cette vieille institution populaire, forte de 20 millions de clients, n’ait pas été invitée à ce pompeux lancement du e-paiement.

Pourquoi ? Le problème est connu depuis longtemps, La Poste a toujours trouvé assez déplacé de ne pas être consultée sur ce dossier, étant pourtant l’opérateur de cartes de paiement le plus important du pays, les gérants du système monétaire considérant peut-être que ce e-paiement doit d’abord être destiné à l’élite. Ce problème entre les banques et La Poste n’est évidemment pas à l’avantage de la population, et il n’y a d’ailleurs pas d’équivalence entre les deux types de cartes, on ne peut pas retirer de l’argent avec une carte bancaire dans un distributeur de La Poste.

C’est du e-conflit, l’équivalent numérique du conflit, du e-oubli ou de la e-coïncidence. Pourtant, il n’y a pas lieu de s’alarmer, le retard numérique considérable qu’a pris l’Algérie est le même qu’elle a pris sur le terrain dans certains domaines. D’où cet étrange raccourci, pour acheter un billet chez Air Algérie, le chèque et la carte bancaire ne sont pas acceptés, il faut y aller avec un sachet de billets. On est donc passé directement du liquide au paiement sur internet.

El-Watan : Les points sur les E

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :