Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kourdourli Tassili Airlines
Kourdourli Tassili Airlines

Kourdourli Tassili Airlines

Le verdict a été rendu aujourd’hui. Le tribunal a condamné les trois cadres supérieurs que le docteur Hassaïne Kourdourli désigne par le nom de « barbouzes » de Tassili-Sonatrach, commanditaires de son agression et de la tentative d’assassinat dont il a été la victime à une double peine de deux mois de prison ferme et d’une amende.

Si la condamnation de ces trois cadres supérieurs à deux mois de prison ferme est une peine dérisoire, n’importe quel citoyen ayant chapardé quelques bonbons dans un magasin aurait  écopé d’au moins six mois de prison ferme, le fait est que la condamnation en elle-même établit la culpabilité des personnes impliquées et le sérieux de l’affaire dans le fond demeure les faux pilotes, la corruption et la sécurité aérienne.

Cette agression qui a failli coûter la vie au docteur Kourdourli, médecin expert judiciaire, avait en effet pour but de le faire taire définitivement afin de classer l’affaire des faux pilotes de Tassili Airlines.

Cette affaire n’est pas seulement un problème de corruption et de concussion de huit cadres supérieurs impliqués dans un trafic d’influence et d’abus d’autorité, mais de sécurité aérienne qui concerne chacun d’entre nous, chaque usager des transports aériens internes et internationaux.

Car en effet l’affaire Tassili Airlines n’est plus une affaire algéro-algérienne ou ne le sera plus dans la mesure où des parties étrangères sont concernées et les organismes internationaux de l’aviation civile, comme l’OACI, sont avisés et détiennent les documents qui prouvent la véracité du témoignage du docteur Kourdourli.

Des associations de victimes et de parents de victimes des accidents et catastrophes aériennes seront mobilisées autour de l’affaire Tassili Airlines avant qu’un drame ne se produise. Il est quand même assez symptomatique que les grands titres de la presse algérienne ont fait un pataquès à propos du complément alimentaire RHB, et ne disent mot sur une affaire qui peut impliquer plus gravement la sécurité des gens.

 

source: https://parti-udm.org/

Partager cet article

Repost 0