Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Appel à la participation financière pour stopper le racket d’Air Algérie et ses pseudo-concurrents !

Diaspora algérienne à l’étranger

Les honoraires de l'avocat s’élèvent a 6.000 €. Aujourd'hui, le 06/04/2016, nous sommes a 4.499 € (soit 75%), il nous manque encore 1.501 €.

Vous pouvez participer par :

1. Virement bancaire ou

2. PayPal ou

3. Leetchi ou

4. Chèque a l'ordre du "Collectif CCTA" envoyé a l'adresse :
Collectif CCTA
114, rue de Bicetre
94240 L'Hay les Roses

Objet : Appel à la participation financière pour stopper le racket d’Air Algérie et ses pseudo-concurrents !

Chers compatriotes,

Le collectif CCTA (Collectif Contre La cherté des Transports vers l’Algérie) est une association qui milite activement depuis plusieurs années et ce afin d’améliorer les services de transport aériens/maritimes vers l’Algérie à savoir : les prix en premier lieu, l’accueil, la sécurité, la ponctualité et le respect des clients algériens. Notre activisme constant n’est déjà plus à présenter pour les principales compagnies aériennes et maritime qui desservent l’Algérie (Notamment, Air Algérie, Aigle Azur, Air France, Algérie Ferries, SNCM, etc.).

Toutes les pétitions, courriers, emails, rassemblements, demandes d’audience et de débat télévisé, etc. …… n’ont rien donné à ce jour. Tant et tant d’actions menées, pour exposer nos problèmes et proposer des solutions, dont les réponses ont étaient soit un lourd silence méprisant ou des insultes et des promesses mensongères des responsables aussi incompétents que menteurs.

Rappelez-vous que le PDG d’Air Algérie, Salah BOULTIF, et d'autres responsables algeriens sont allé jusqu’à nous traiter de ZIGOTOS, de Juilletistes et Aoutiens ! Nous disons STOP à cette mascarade, il est temps de passer au niveau supérieur.

Chaque année, de plus en plus de voyageurs algériens désireux de visiter leurs chères familles en Algérie se voient rackettés, dépouillés et même plumés par toutes ces pseudos compagnies sans scrupules, alors que chez nos voisins Tunisiens ou Marocains, le voyageur est traité dignement et surtout il n’est pas "sucé" jusqu’à la moelle par ces pseudos-concurrents qui pratique une concurrence déloyale.

C’est un secret de polichinelle que les tarifs appliqués sur les vols vers l’Algérie pour la pluparts des compagnies aériennes et maritimes sont quasi identiques à quels que euros près. Ce qui constitue un début de preuve d’une entente entre Air Algérie, Aigle Azur et Air France qui est en tout point illégal dans l’économie de marché régie par l’offre et la demande et surtout la concurrence loyale, mais eu contraire on pratique des prix parfois jusqu’à 2 fois plus chers que la norme et avec un service catastrophique.

Même les grandes institutions européennes et mondiales tels que : L’OMC, la DGAC, l’IATA et les compagnies étrangères (Aigle Azur et Air France) n’ont jamais daigné répondre à nos questions. Malheureusement dans de telles circonstances, la voie judiciaire est le dernier recourt pour faire évoluer une situation qui a que trop duré.

L’histoire de notre compatriote Hamid KERBOUA, PDG de K-BIV qui a été contraint de saisir la justice Internationale pour récupérer son argent après 6 ans de dialogue de sourd avec la direction d’Air Algérie, nous dévoile l’unique mode de communication avec les institutions algériennes. Seule la justice indépendante (Française/Européenne/Internationale) fera plier Air Algérie et ses complices et non pas les responsables algériens.

Notre objectif est de dénoncer devant la justice l’entente illégale entre Air Algérie et ses pseudos-concurrents, notamment la compagnie Aigle Azur qui rafle la majorité de ce marché du coté pavillon français/européen. De plus, exiger l’instauration et l’application de lois protégeant les droits des passagers au départ de l’Algérie en cas de retard/annulation de vols.

Notre collectif ne recherche que l’intérêt des usagers des transports aériens et maritimes vers l’Algérie et en conséquent notre démarche n’est pas à caractère commercial mais uniquement associative et bénévole.

Le collectif CCTA s’est donc rapproché d’un grand avocat parisien de renommé prêt à défendre les intérêts de la diaspora contre les excès des compagnies aériennes desservant l’Algérie. Chacun donc est invité à participer financièrement, bien sûr en fonction de ses moyens, à ce combat pour la baisse des tarifs pratiqués par ces compagnies qui nous pourrissent la vie depuis bien trop longtemps.

Ci-dessous les coordonnées bancaires de notre, ou plutôt votre, association (et le journal officiel de sa création).

Veuillez, chers compatriotes, croire en l’expression de nos sentiments les meilleurs.

L'équipe du collectif CCTA

Paris, le 20 avril 2015

Relevé du compte bancaire de l'association CCTA - Le 28/05/2015

Relevé du compte bancaire de l'association CCTA - Le 28/05/2015

Pour avoir le RIB de l'association CCTA, merci de nous contacter.

Appel à la participation financière pour stopper le racket d’Air Algérie et ses pseudo-concurrents !
Appel à la participation financière pour stopper le racket d’Air Algérie et ses pseudo-concurrents !Appel à la participation financière pour stopper le racket d’Air Algérie et ses pseudo-concurrents !

Pour rappel, voici les droits de passagers aériens et les démarches à suivre :

Partager cette page

Repost 0