Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un préavis de grève probablement record a été déposé chez les hôtesses de l’air et stewards de la compagnie aérienne Aigle Azur, pour protester contre la dégradation des conditions de travail.

La Section Aigle Azur France (AAF) du syndicat SNPNC-FO a décidé d’organiser des mouvements de grève durant la période du 1er août au 31 octobre 2017, une décision prise « suite au constat amer de ces navigants qui subissent depuis trop longtemps une réelle et sérieuse dégradation de leurs conditions de travail ». Le syndicat explique dans son communiqué que malgré « l’action rigoureuse » des représentants du personnel SNPNC-FO et « leur persévérance pour développer un dialogue constructif », la Direction de la compagnie basée à l’aéroport de Paris-Orly jusqu’à ce jour « ne se montre pas à l’écoute et n’assume pas son rôle de partenaire social ».

Les principales revendications à l’origine du préavis sont d’ordre salarial, incluant la fin du gel des rémunérations, la mise en place d’une nouvelle grille de salaire, l’application d’une rémunération forfaitaire, l’augmentation de l’intéressement sur les ventes à bord, la création d’une prime d’ancienneté Compagnie et la mise en place d’une prime compensatrice en composition d’équipage réduit. Le syndicat liste également la mise en place d’un régime d’emploi basé « sur les règles protectrices du Code de l’Aviation Civile », le respect du droit en matière de maintien du salaire en cas d’arrêt maladie, accident de travail, inaptitude temporaire et maternité ; un équilibrage des plannings dans le respect du système de gestion du risque fatigue SGS-RF et donc de la sécurité des vols ; et enfin l’arrêt immédiat du recours à l’emploi de PNC en intérim.

Aigle Azur n’a pas encore réagi à ce préavis de grève

Publié le 1 août 2017 à 07h30

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :