Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cette lettre adressée a Air France il y a un an.

A ce jour, aucune réponse ...

CCTA à Air France : êtes-vous complice ou contrainte de s'aligner sur les tarifs exorbitants d'Air Algérie / Aigle Azur ?

Air France

Service des Réclamations - TSA 60001
60 035 Beauvais Cedex – France

Objet : Repas imposés + langue d’annonce a bord inappropriée + TARIFS exorbitants !

Madame, Monsieur,

Tout d’abord, le CCTA vous souhaite une bonne année et meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2015.

Un de nos membres a voyagé avec votre compagnie en achetant son billet au prix de 416,93 € et au départ de France à destination de l'Algérie et cela le 25/12/2014 (AF1854) et retour le 04/01/2015 (AF1755).

Concernant l'aller (ParisèAlger), à peine la distribution des repas avait commencée, que les hôtesses de l’air ont annoncés aux passagers qu'il n'y avait plus de sandwichs aux poissons (thon ou saumon) ; Uniquement des sandwichs au poulet étiquetés "Repas sans porc". En outre, même les voyageurs les plus chanceux, qui ont eu des sandwichs au saumon sans dessert, ont été stupéfaits lorsqu’ils ont vu la taille des sandwichs en question. (Image ci-jointe).

Ce qui est le plus scandaleux, c'est qu'au vol de retour (AlgerèParis), les hôtesses de l’air n'ont offert aucun choix aux passagers ; Elles proposaient uniquement des micros-sandwichs à la dinde étiquetés "Repas sans porc" (Image ci-jointe).

Sur votre site Web, vous vous vantez de pouvoir donner le choix de repas à vos clients, est-ce que les Algériens en sont-ils exclus ?

De plus, aucun message (d'accueil et/ou d'information, consignes de sécurité, etc.) sur ce même vol, n'a été donné en langue arabe, qui est la langue nationale officielle du pays de départ et la langue de la majorité écrasante des voyageurs ; Comme si l’Algérie faisait partie des espaces aériens exploités par l’administration Française (France métropolitaine, DOM et TOM).

Vous savez pertinemment qu’il y a très peu de touristes en Algérie, majoritairement en transit. Le site Web de l’Ambassade de France classe encore l’Algérie comme destination a risque dans une zone rouge, La zone des destinations où le risque de terrorisme est élevé mais uniquement pour les touristes, pas pour les explorateurs/exploiteurs du Gaz de schiste (interdit sur le sol français à cause de sa menace pour l’environnement et la santé des citoyens ainsi que la faune et la flore).

Trouvez-vous normal de traiter vos voyageurs algériens ainsi ? Surtout que vous pratiquez des tarifs particulièrement exorbitants pour un vol de seulement 2 heures.

D'ailleurs, parlons honnêtement, êtes-vous complice ou contrainte de pratiquer des tarifs plus chers ou quasi-similaires (plutôt alignés) de ceux pratiqués par Air Algérie et Aigle Azur ?

Vous vous-dites, peut-être, que si la compagnie nationale, Air Algérie, abuse des algériens en imposant et profitant de l’absence d’une concurrence réelle et loyale, pourquoi pas nous ? Vous prenez exemple sur la compagnie de droit français, Aigle Azur, qui propose pour la même période des billets au prix de 59€ au départ de Paris à destination de Lisbonne et au prix de 269€ au départ de Paris à destination d’Alger, tout en sachant que 80% de son chiffre d’affaire provient des poches des algériens et qu’elle paye ses impôts au fisc français.

Nous avons réalisé des recherches sur les sites Web de comparaison de billets d’avions et comme par hasard, votre compagnie propose le meilleur tarif (le premier dans la liste de résultats) à destination de la Tunisie et le Maroc, mais le premier billet qu’elle propose pour l’Algérie était sur la énième page de résultats de recherche.

En outre, votre filiale Low-Cost, Transavia, propose des tarifs très attractifs vers la Tunisie et le Maroc, mais aucune offre vers l’Algérie, Nada, Walou! (Ci-joint, des imprimes écrans de votre site Web).

Nous restons dans l'attente d’une réponse de votre part et nous vous prions de croire, Madame, Monsieur, à nos sentiments les meilleurs.

Partager cet article

Repost 0